• Grenouille triste

Vestaradio n’incluera pas les droits d’auteur dans ses offres d’abonnement

Vestaradio souhaitait inclure les droits d’auteur et les droits voisins à ses offres d’abonnement d’hébergement de webradio. Après 6 mois de négociation avec les différents acteurs (SACEM, SPPF, SCPP), aucun accord avantageux pour nos clients n’a pu être conclu. Voici nos explications.

En tant qu’hébergeur de webradio nous souhaitions que nos clients puissent bénéficier d’un service complet et qu’ils n’aient plus à se soucier des déclarations et des paiements aux différents organismes de gestion des droits d’auteur et des droits voisins, tout en profitant de tarifs plus attractifs.

Evidemment en 8 ans d’existence, ce n’est pas la première fois que les fondateurs de Vestaradio (Sébastien Coënon et Julien Coënon) tentent de conclure un accord. Le processus bien avancé avait permis de croire en cette possibilité.

Baisse des cotisations pour les webradios à la SACEM

Depuis fin janvier, la SACEM propose de nouveaux tarifs pour le règlement des droits d’auteurs pour les webradios. Or il s’agit précisément du montant accordé oralement aux représentants de Vestaradio avant leur baisse de tarifs.

Pour rappel les contributions des webradios de 1 à 10 canaux s’élevaient à 720 € HT par an, alors qu’ils sont passés à 80 € HT par an par canal. 

Ravis de cette baisse significative pour tous, nous avions bon espoir de proposer un tarif encore plus avantageux à nos abonnés, encouragés par nos contacts avec la SACEM. Malheureusement nous avons eu la confirmation en ce début de semaine que ce ne serait pas le cas.

Nous sommes donc au regret de vous annoncer que nous n’intégrerons pas les droits d’auteurs et droits voisins à notre offres d’abonnement d’hébergement de webradio.

Nous remercions l’ensemble des participants à notre sondage sur les droits d’auteur et droits voisins et tous ceux qui ont eu la gentillesse de nous exprimer leur soutien par téléphone ou sur les réseaux sociaux.

Tags :